Alerte au Kenya: deux iraniens arrêtés

Copyright de l’image Reuters
Image caption Un membre du commando à Westagte

Deux iraniens présumés illégaux ont été arrêtés au Kenya alors que le pays est en état d'alerte à la veille de la commémoration de l'an un de l'attaque de Westgate.

La police kényane a confirmé samedi l'arrestation de deux hommes qui seraient en possession de faux passeports à l'aéroport international Jomo Kenyatta de Nairobi.

"Deux iraniens ont été arrêtés conjointement par l'immigration et nos policiers", a déclaré le chef de la police, David Kimaiyo, lors d'une conférence de presse consacrée aux renforts déployés dans le pays pour le premier anniversaire, dimanche.

Les forces de sécurité ont été placées en état d'alerte partout dans le pays pour parer à d'éventuels attentats terroristes au moment où le Kenya organise des cérémonies en mémoire des 67 victimes du centre commercial Westgate le 21 septembre 2013 à Nairobi.

Selon M. Kimaiyo, les patrouilles policières "ont été doublées à travers le pays et nos unités spéciales se tiennent prêtes à toute éventualité".

Le 21 septembre 2013, un commando islamiste composé de membres des insurgés somaliens Shebab, avait pris en otage plusieurs centaines de personnes au centre commercial Westgate, tuant 67 personnes, avant d'être eux-mêmes abattus par les forces spéciales kenyanes.