Ebola au Sénégal : vigilance maintenue

Sénégal-séance de lavage des mains au savon pour éviter la propagation du virus Ebola Copyright de l’image
Image caption Sénégal-séance de lavage des mains au savon pour éviter la propagation du virus Ebola

Le risque de dissémination de la maladie Ebola à partir du cas importé est nul d'après la ministre sénégalaise de la santé Eva Marie Coll Seck. Cependant, la vigilance est toujours de mise.

Le groupe de sujets contacts était composé de 40 agents de santé et 34 membres de la famille et des colocataires du patient guinéen infecté.

Après une période de 21 jours d'incubation et de suivi, aucun d'entre eux n'a développé la fièvre hémorragique Ebola.

Quant au patient guinéen, il est lui-même guéri et compte rentrer dans son pays.

Cependant, la ministre de la santé Eva Marie Coll Seck a déclaré que la vigilance reste de mise.

Elle a précisé que le dispositif d'alerte restait maintenu au plus haut niveau surtout aux frontières.

La préoccupation des autorités reste maintenant le retour des écoliers sénégalais en vacances en Guinée. Les élèves sont bloqués du fait de la fermeture des frontières à cause de l'épidémie Ebola. La rentrée des classes est prévue pour le 1er Octobre.

La ministre de la santé Eva Marie Coll Seck se montre inquiète:

"Je sais qu'il y a beaucoup d'écoliers qui sont partis. Nous sommes d'ailleurs très inquiets parce que nous voulons trouver une solution au niveau du gouvernement. Ce sont des enfants qui sont des sénégalais, ce sont des enfants qui veulent aller à l'école, ce sont des enfants qui pourraient aussi revenir avec le virus. Mon idée est qu'ils pourraient être bien identifiés à la frontière, retourner dans la zone où ils vivent et être suivis par les médecins et infirmiers de la zone pour qu'on s'assure pendant 21 jours qu'il n'y a aucun problème."

Par ailleurs, le gouvernement a également annoncé qu'un corridor humanitaire sera mis en place la semaine prochaine.