Nouveaux combats au Soudan du Sud

Image caption Des combattants sud-soudanais

De nouveaux combats ont été signalés samedi entre les forces gouvernementales et les rebelles de Riek Machar au Soudan du Sud.

Les affrontements se déroulaient dans comté de Renk et dans une zone au sud de Malakal dans l'Etat du Haut-Nil, dans le nord du pays.

L'Autorité intergouvernementale pour le développement, (Igad), médiateur dans le conflit sud-soudanais a condamné " dans les termes les plus forts les combats en cours entre les deux belligérants dans le comté de Renk", a déclaré Seyoum Mesfin, président du processus de médiation pour l'Igad, dans un communiqué.

"Il est regrettable que ce genre de développements survienne à chaque fois que commence une session de pourparlers", a-t-il poursuivi.

M. Mesfin a appelé les deux parties à "cesser immédiatement ces combats insensés" dans le nord du pays.

Des pourparlers doivent débuter dans les prochains jours à Addis-Abeba, en Ethiopie entre une délégation du gouvernement de Juba et les hommes de l'ancien vice-président et chef rebelle Riek Machar.

Les deux parties s'étaient engagées, fin aout, à cesser les hostilités. Mais les accords de cessez-le-feu obtenus à l'arrachée par les médiateurs depuis neuf mois ont été violés. L'Igad a donné au président Salva Kiir et à son rival Riek Machar jusqu'au 9 octobre pour former un "gouvernement de transition et d'union nationale", en vue de trouver une solution politique au conflit qui dure depuis décembre 2013.