Fermeture de la mosquée pro-gay

Image caption "Open Mosque" a officiellement ouvert ses portes le 20 septembre malgré de nombreuses critiques.

Un responsable local a déclaré à la BBC que la première mosquée ouverte aux homosexuels en Afrique du Sud, qui permet également aux femmes de se recueillir, a été fermée pour une période indéterminée.

Un conseiller municipal de la ville du Cap a estimé que la nouvelle "mosquée ouverte" avait violé un des règlements concernant l’obligation de mettre à disposition un espace de stationnement.

La mosquée a officiellement ouvert ses portes le 20 septembre en dépit de critiques émanant des membres de la communauté musulmane locale.

Selon Taj Hargey, son fondateur, la mosquée serait un espace de lutte contre le radicalisme.

"Nous ouvrons la mosquée pour les gens ouverts d'esprit, pas pour les gens fermés d'esprit", avait-il précisé avant l’ouverture.

Le conseiller municipal Ganief Hendricks a nié que la fermeture faisait partie d'une chasse aux sorcières, précisant que "nous devons faire en sorte que les règles soient respectées".

"Il y a des questions liées à la santé et à la sécurité qui doivent être prises en compte avant [qu’une mosquée] ouvre ses portes", a-t-il ajouté.

Lire plus