Coup de feu près de l’aéroport de Lomé

Les braqueurs ciblaient des voyageurs qui portaient sur eux de l'argent en monnaie étrangère. Copyright de l’image Thinkstock
Image caption Les braqueurs ciblaient des voyageurs qui portaient sur eux de l'argent en monnaie étrangère.

Selon les témoignages recueillis sur place, les coups de feu ont retenti pendant près d’une demi-heure dans le parking de l'aéroport international Gnassingbé Eyadema à Lomé, la capitale togolaise.

Le bilan provisoire fait état d’un mort, un gendarme en poste au parking de l’aéroport, et de plusieurs blessés.

Le directeur de l'Agence nationale de l’aviation civile du Togo, le colonel Nyama Lata a indiqué qu'il s’agissait d'un acte de braquage qui ne visait pas l'aéroport.

Il a expliqué que des braqueurs à moto visaient des personnes se trouvant dans le parking et qui portaient des devises sur elles.

Le 30 juillet dernier, le consul honoraire du Liban au Bénin, Assad Chagoury a été tué par des braqueurs qui avaient ouvert le feu sur son véhicule à Avekpozo, banlieue située à l’Est de Lomé.

Deux jours plutard, un policier a été gravement blessé lors d’un autre braquage devant une boutique d'un marché de la capitale togolaise.