Mauritanie: le siège d'une ONG fermée

Copyright de l’image
Image caption Officiellement, l'esclavage a été aboli en 1981 en Mauritanie.

Les autorités mauritaniennes ont fermé, mercredi, le siège d'une ONG anti-esclavagiste qu'elles accusent de propager la haine entre les populations.

La décision est intervenue au lendemain de l'arrestation des responsables de l'Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste en Mauritanie (Ira).

Ils sont accusés d'avoir incité la population à la haine et à recourir à la violence pour arracher leurs terres par la force.

Un responsable de l'organisation a qualifié ces accusations de "fallacieuses".

Des sympathisants de l'Ira ont manifesté mardi et mercredi à Nouakchott, pour protester contre l'arrestation de responsables de leur organisation, dont son président Biram Ould Dah Ould Abeid.