Boko Haram enlève 40 jeunes garçons

De jeunes garçons enlevés dans la nord du Nigeria par de présumés membres du groupe Boko Haram Copyright de l’image AFP
Image caption De jeunes garçons enlevés dans la nord du Nigeria par de présumés membres du groupe Boko Haram

Environ quarante jeunes garçons ont été enlevés dans le nord-est du Nigeria le soir du Nouvel an par de présumés membres du groupe islamiste Boko Haram.

Les jeunes kidnappés ont entre 10 et 23 ans et iront combattre dans les rangs du groupe islamiste selon des habitants de l'Etat de Borno.

Des dizaines d'insurgés bien armés, arrivés dans le village de Malari à bord de pick-up ont amené les jeunes dans la forêt de Sambisa selon certains rescapés.

Cette forêt serait l'une des caches principales de Boko Haram.

La nouvelle de cet enlèvement n'a été connue que dans la nuit de vendredi, quand des habitants ont réussi à atteindre Maiduguri, la capitale de l'Etat de Borno.

Selon un des rescapés, les islamistes ont rassemblé tous les hommes devant la maison du chef du village, ils leur ont tenu des discours religieux avant de choisir quarante jeunes garçons avec qui, ils sont partis.

Boko Haram detient toujours plus de deux cents jeunes filles, enlevées en avril dernier dans leur lycée à Chibok, dans l'Etat de Borno situé dans le nord du Nigeria.