L'ONU exhorte Kabila à agir contre les FDLR

Copyright de l’image Getty
Image caption Selon l'ONU, les FDLR compte quelque 1500 combattants dont 400 seulement sont aguerris.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a demandé mercredi au président congolais Joseph Kabila de lancer rapidement une opération contre les rebelles hutus rwandais actifs dans le nord et le sud-est de la République démocratique du Congo (RDC).

Dans un communiqué, Ban Ki-moon s'est félicité de l'assurance donnée par le président Kabila que son gouvernement était prêt à agir.

Selon les observateurs, la décision d'attaquer les FDLR revient au gouvernement de Kinshasa, la Monusco (la mission de l'ONU) devant intervenir en soutien aux forces armées congolaises(FARDC).

L'ultimatum pour que les rebelles déposent les armes et se rendent a expiré le 2 janvier.

Selon l'ONU, les FDLR comptent quelque 1500 combattants dont 400 seulement sont aguerris.

Ils sont accompagnés de leur famille et de plus de 200.000 civils refugiés dans l'est de la RDC depuis 1994.