Ouganda: un officier du LRA "en garde à vue"

Copyright de l’image AFP
Image caption Selon la presse ougandaise, Dominic Ongwen se serait rendu

Les autorités américaines ont annoncé qu’un haut gradé de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) recherché pour crimes de guerre a été remis aux troupes ougandaises en République centrafricaine (RCA).

Dominic Ongwen, considéré par certains comme l’adjoint de Joseph Kony, chef de la LRA, a été placé en garde à vue par les forces américaines la semaine dernière.

Des rebelles en RCA affirment que Dominic Ongwen a été capturé, mais les autorités américaines soutiennent le contraire, soulignant qu’il a plutôt fait défection.

L'ambassade américaine à Kampala a indiqué sut Twitter que M. Ongwen avait été remis au contingent ougandais de la force de l'Union africaine mis en place pour lutter contre la LRA.

Copyright de l’image Reuters
Image caption Joseph Kony, le chef de la LRA

Selon les autorités ougandaises, il sera jugé par la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye.

Les rebelles de la milice de la LRA ont enlevé des milliers d'enfants, forçant certains à combattre dans leur rang tandis que d’autres sont utilisés comme esclaves sexuels.

M. Ongwen et Joseph Kony sont tous deux recherchés par la CPI pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

Lire plus