RDC : bientôt une offensive contre les FDLR

L'armée congolaise a annoncé jeudi le lancement de l'offensive très attendue contre les rebelles hutu rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC).

Le chef d’Etat-major des Forces armées de la RDC (FRDC), le général d'armée Didier Etumba a indiqué que ce sont les FARDC qui ont fait le plan, mais il n'a pas encore donné l'ordre d'attaquer.

Par ailleurs, le chef de la Mission onusienne en RDC, Martin Kobler s’est félicité de la décision du gouvernement congolais de donner le pour le début des opérations contre les FDLR.

Copyright de l’image Getty
Image caption M. Kobler a confirmé la mission fournirait un appui opérationnel et logistique à l’armée congolaise.

Les rebelles des FDLR avaient jusqu'au 2 janvier pour déposer les armes et se rendre, faute de quoi ils s'exposeraient à un désarmement forcé.

Plusieurs associations de défense des droits de l'homme ont mis en garde la communauté internationale contre le risque d'assimiler des refugiés hutu à des rebelles au cours de cette offensive.

Selon l'ONU, il y a plus de 200 000 réfugiés rwandais dans l'est de la RDC, et les rebelles des FDLR seraient au nombre de 1500.