Tanzanie : un bébé albinos mutilé

Copyright de l’image TONY KARUMBA AFP
Image caption (Archives, 25 janvier 2009) L’école primaire de Mitindo pour aveugles

Un jeune albinos d'un an disparu depuis dimanche a été retrouvé mort dans le nord de la Tanzanie avec tous ses membres amputés.

Lorsque Yohana Bahati a été enlevé de son foyer, les attaquants ont également blessé sa mère avec une machette.

Son corps a été retrouvé à quelques kilomètres de là. Deux personnes ont été arrêtées en connexion avec le meurtre.

Au moins 74 enfants albinos ont été tués depuis le début des années 2000 en Tanzanie, où des sorciers utilisent des parties de leurs corps utilisent du corps de leurs victimes pour se confectionner des fétiches et des amulettes.

L'ONU a condamné l'attaque et a averti que 2015 pourrait être une année "dangereuse" pour les albinos. Les prochaines élections générales et présidentielles pourraient forcer certains candidats à se tourner vers des guérisseurs traditionnels.

D’après la Croix-Rouge, un sorcier peut payer jusqu’à $ 75 000 pour obtenir des parties du corps d'un albinos.

Porté disparu

Un autre bébé albinos est toujours porté disparu après avoir été kidnappé en décembre dernier.

La police a offert une récompense pour toute information qui pourrait permettre de retrouver Pendo Emmanuelle Nundi, âgée de quatre ans. Quelque 15 personnes, dont le père de l’enfant, ont été arrêtées suite à sa disparition.

L'albinisme est particulièrement répandu en Tanzanie, une personne sur 1 400 serait touchée comparé à une sur 20 000 dans les pays occidentaux, selon un rapport de la revue BMC Public Health de 2006.

Lire plus