3 millions de Somaliens menacés

Copyright de l’image

Un nouveau rapport indique que trois millions de Somaliens qui dépendent des transferts d'argent de l'étranger risquent de souffrir de la faim si les canaux de réception de ces envois de fonds sont bloqués.

Cette mise en garde conjointe de 3 ONG intervient deux semaines après que la Merchants Bank de Californie - qui traite 80 % des transferts d'argent des États-Unis en Somalie - a fermé ses services.

La banque est préoccupée par le fait que ces fonds tombent dans les mains du groupe militant al-Shabaab.

L'année dernière, la Barclays Bank du Royaume-Uni a arrêté les comptes de transfert en Somalie. Et selon certaines sources, les banques australiennes aussi envisagent une telle mesure.

Les envois de fonds annuels en provenance de l'étranger s'élèvent à environ 1,5 milliards de dollars et représentent plus d'un quart du PIB de la Somalie.