Ebola : l'OMS autorise le test rapide

Copyright de l’image no
Image caption Le test rapide fonctionnerait sur environ 92% des personnes atteinte par le virus Ebola

Le premier test sanguin rapide de diagnostic du virus Ebola, qui affiche un résultat au bout de 15 minutes seulement, a été approuvé par l'Organisation mondiale de la Santé.

Il devrait permettre aux patients d'être identifiés, isolés et soignés le plus rapidement possible, dans l’objectif de mettre fin à l'épidémie qui a tué plus de 9300 personnes.

Les tests actuels du virus Ebola nécessitent un laboratoire pour analyser le sang des patients. Ils peuvent prendre entre 12 et 24 heures.

Le test rapide, développé par la société américaine Corgenix, fonctionnerait sur environ 92% des personnes atteintes par le virus Ebola, selon les résultats des essais en Afrique de l’Ouest.

Régions reculées

Il est moins précis que les tests classiques, mais n’a besoin que de quelques minutes pour afficher un résultat. Le test fonctionne également sans électricité, et peut donc être utilisé dans des régions reculées.

Si possible, les résultats du test rapide doivent être confirmés par des tests classiques plus précis.

La semaine dernière, il y avait 128 nouveaux cas d'Ebola dans les trois pays touchés - Liberia, Sierra Leone et Guinée. Plus de 23 250 personnes ont été infectées et 9380 en sont morts.

Lire plus