Ebola au Liberia: frontières ouvertes

Copyright de l’image AP
Image caption La semaine dernière les écoles ont repris leurs activités mais les enseignants continueront de prendre la température des élèves pour s'assurer qu'ils ne sont pas malades.

Le Liberia a mis fin au couvre-feu en vigueur depuis près de six mois dans le pays suite à l'apparition l'an dernier de la fièvre hémorragique à virus ebola.

Les frontières du pays ont également rouvertes hier, alors que les principaux pays touchés par ebola connaissent une baisse de l'épidémie.

Le ministère de la Santé a annoncé qu'il allait prendre les mesures nécessaires pour empêcher l'importation du virus à partir des frontières avec les pays voisins, en accord avec les forces de sécurité.

Pour beaucoup de Libériens, ces décisions sont un signe fort du retour à la normale qui permettra de reprendre les activités économiques.

La réouverture des frontières soulagera les finances des particuliers qui devaient payer plus cher certaines denrées importées et le passage clandestin des frontières.

Le couvre-feu qui allait d'abord de 21h à 6h a été ensuite allégé le faisant débuter à minuit.