Goma : des militants libérés

Manifestation à Goma (Archives) Copyright de l’image AP
Image caption Manifestation à Goma (Archives)

Les membres du mouvement ‘’Lutte pour le changement’’(LUCHA), arrêtés mardi à Goma, dans l'est de la République démocratique du Congo, ont été libérés.

Ils avaient été arrêtés alors qu’ils manifestaient devant le siège de l'Agence nationale de renseignement pour demander la libération d'activistes congolais, sénégalais et burkinabè.

Ces activistes interpellés dimanche à Kinshasa lors d'une rencontre sur la bonne gouvernance et la démocratie.

Mais les autorités congolaises les soupçonnent "d’atteinte à la sureté de l’état et d’avoir voulu monter les jeunes contre le pouvoir."

Parmi eux, se trouvent des membres du mouvement sénégalais "Y'en a marre" et burkinabè "Balai citoyen", deux organisations de la société.

Le président sénégalais Mack Sall, tout comme les autorités burkinabè ont indiqué qu’ils s'impliquent dans la libération de leur citoyen.