Attaque de Garissa : Al-Shabab assume

Image caption Les assaillants ont pénétré à l'aube sur le campus qui héberge plusieurs centaines d'étudiants.

Le groupe islamiste somalien Al-Shabab a revendiqué jeudi la responsabilité de l'attaque contre l'université de Garissa située dans l'est du Kenya.

Au moins 14 personnes auraient et tuées et 50 blessées dans l'attaque selon les dernières informations. Ce bilan pourrait s'alourdir.

Un nombre indéterminé d'étudiants seraient encore retenus en otage à l’intérieur de l'université qui se trouve à environ 150 kilomètres de la frontière somalienne.

La Croix-Rouge a indiqué que près de 50 étudiants ont été libérés.

Un porte-parole des islamistes somaliens a déclaré à la BBC que les assaillants ont laissé partir les étudiants musulmans et gardé les autres en otage.

Le ministère kényan de l'intérieur a indiqué que les opérations se poursuivent pour déloger les assaillants.