Le Burundi en appelle à la "solidarité "

Copyright de l’image AFP
Image caption Le président burundais Pierre Nkurunziza, candidat à la présidentielle du 26 juin.

Le gouvernement burundais a annoncé l'ouverture d'une ligne budgétaire de 25 millions d'euros, soit 44 milliards de francs burundais pour financer le processus électoral.

Face aux suspensions décrétées par les donateurs, les autorités appellent tous les citoyens à la "solidarité nationale" par une contribution volontaire.

Un communiqué de la présidence indique qu'un compte a été ouvert à la Banque de la République du Burundi.

Par ailleurs la plupart des donateurs, y compris l'Union européenne avaient déjà déboursé plus de la moitié de leur aide avant les annonces de suspension.

Les élections communales et législatives auront lieu le 5 juin et la présidentielle se tiendra le 16 juin.