BAD: Kaberuka, fier de son bilan

Copyright de l’image
Image caption M. Kaberuka laisse derrière lui une institution financièrement solide, auréolée de la note "AAA".

Le président sortant de la Banque africaine de développement (BAD), a exprimé sa fierté concernant l'évolution de l'institution durant ses deux mandats.

A l'occasion de la cérémonie d'ouverture des assemblées annuelles de la banque, mardi à Abidjan, Donald Kaberuka s'est réjoui que la banque soit devenue un acteur majeur dans le secteur privé financier africain.

"La BAD a multiplié par 10 ses opérations de financement, de 200 millions de dollars (184 millions d'euros) à 2 milliards", a-t-il ajouté.

"En prenant mes fonctions il y a 10 ans, j'ai conclu qu'il y avait des chantiers urgents. Il fallait donner un gros coup de pouce aux infrastructures avec l'aide du secteur privé", a poursuivi M. Kaberuka.

Dans une interview à la BBC, le président sortant de la BAD a affirmé que l’Afrique restera au cœur de ses préoccupations.

Le président ivoirien Alassane Dramane Ouattara a estimé que "remplacer Kaberuka ne sera pas chose facile".