Maurice: une femme désignée présidente

Copyright de l’image

Une femme, Ameenah-Gurib Fakim, a été désignée par le gouvernement mauricien comme présidente de la République.

Elle deviendra ainsi la première femme à occuper cette fonction, strictement honorifique, depuis l'indépendance de l'île en 1968.

Ameenah-Gurib Fakim succède à Kailash Purryag, qui avait démissionné de ses fonctions la semaine dernière.

Le parlement se réunira jeudi pour confirmer sa désignation par le Premier ministre Anerood Jugnauth. La nouvelle présidente prêtera serment le lendemain.

Selon Yacine Mohabuth, notre correspondant en Île Maurice, la nomination d'Ameenah-Gurib Fakim, bien accueillie parmi la population, symbolise une féminisation croissante de la vie politique mauricienne.

Elle sera secondée par une femme, la vice-présidente et présidente par intérim Monique Ohsan-Bellepeau, dont le mandat arrivera à terme dans trois mois.

Figure populaire dans son pays, Ameenah-Gurib Fakim, 56 ans, est une scientifique de renom.

Elle a reçu de nombreuses distinctions, dont le Prix "L'Oréal-Unesco pour les Femmes et la Science" en 2007 et participé aux prestigieuses conférences « TED ».

L’Université Pierre et Marie Curie de la Sorbonne, France, a lui a également décerné le titre de Docteur Honoris Causa au Dr Ameenah Gurib-Fakim pour son parcours dans le domaine de la chimie, des plantes médicinales et aromatiques ainsi que pour son impressionnante bibliographie scientifique.

Titulaire d'une chaire universitaire en chimie organique à l'Université de Maurice, elle est actuellement directrice générale du centre de recherche phytothérapie (CEPHYR).