Béchir a prêté serment

Le président soudanais a prêté serment mardi devant le Conseil législatif national pour un nouveau mandat de cinq ans. Copyright de l’image
Image caption Le président soudanais a prêté serment mardi devant le Conseil législatif national pour un nouveau mandat de cinq ans.

Le président soudanais a prêté serment mardi devant le Conseil législatif national pour un nouveau mandat de cinq ans.

Omar El Béchir s'est engagé sur le coran à ouvrir "une nouvelle page" pour son pays et s’est dit ouvert au dialogue avec l'Occident.

"Notre programme pour les cinq prochaines années sera tourné vers le futur, et nous ouvrirons une nouvelle page", a déclaré le chef de l’Etat soudanais.

La cérémonie survient un mois et demi après sa victoire aux élections marquées par une faible participation et un boycott de l'opposition.

Ses homologues d’Egypte Abdel Fattah al-Sissi, du Zimbabwe Robert Mugabe et du Kenya Uhuru Kenyatta ont assisté à la cérémonie organisée dans la ville jumelle de Khartoum, Omdurman

Au pouvoir depuis plus de 25 ans, El Bechir est sous le coup de deux mandats d’arrêt international délivré par la Cour pénale internationale pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité au Darfour.