Burundi: Mbonimpa gravement blessé

Copyright de l’image
Image caption Mbonimba se trouve en unité de soins dans un état critique

A 19 heures GMT lundi , les informations recoupées par BBC Afrique révèlent que l'état de santé de Pierre Claver Mbonimpa est jugé très préoccupant par les responsables de l'unité de soin dans laquelle il a été admis après l'attentat dont il a été victime lundi.

Des témoins ont affirmé que le militant des droits de l'Homme a reçu au moins deux balles dont une qui l'a atteint à la mâchoire.

Plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer l'acte qualifié d'ignoble et de crapuleux. Les représentants de plusieurs pays occidentaux ont fustigé cette attaque contre un activiste des droits de l'homme.

Son adjoint, Balthazar Fengure, vice-président de l'Association pour la protection des droits humains et des personnes détenues (Aprodh), .lui a signalé à la presse être inquiet du sort de Pierre Claver.

L’attentat contre le défenseur des droits de l'homme est intervenu 24 heures seulement après celui contre le général Adolphe Nshimirimana, le chef de la sécurité intérieure au Burundi qui a perdu la vie.

Il intervient également après les graves exactions commises par les forces de sécurité burundaises sur le journaliste- correspondant de la presse internationale au Burundi Esdras Ndikumana arrêté sur les lieux de l'attentat contre le général Nshimirimana .