RDC : un journaliste burundais arrêté

Image caption Le siège de la RPA à Bujumbura

Le journaliste Égide Mwemero, de la Radio publique africaine (RPA), fermée par les autorités de Bujumbura, a été arrêté mardi après-midi avec deux journalistes congolais de la radio Le Messager du Peuple.

Le Burundais a collaboré à une émission de radio sur son pays diffusée à partir de l'est de la République démocratique du Congo.

Selon Mutere Kifara, directeur de cette radio communautaire sans préférence politique affichée émettant d'Uvira, au Sud-Kivu, le journaliste et le technicien du Messager du Peuple ont été libérés mercredi, mais pas M. Mwemero.

Les trois journalistes arrêtés réalisaient ensemble, dans le cadre d'un "partenariat" avec la RPA, un magazine d'informations générales sur le Burundi en kirundi (langue du Burundi parlée également au Sud-Kivu) diffusé chaque jour depuis le 5 octobre sur l'antenne du Messager du Peuple.

Bernadette Masoka, ministre provinciale de l'Information pour le Sud-Kivu, a confirmé leur arrestation, indiquant qu'elle avait eu lieu "pour des raisons sécuritaires".

Frontalière du Burundi, Uvira est située à la pointe nord du lac Tanganyika.

La RPA était la radio la plus écoutée du Burundi. Accusée par le pouvoir d'être d'opposition, elle avait été fermée fin avril et avait réémis brièvement en mai pendant le putsch manqué contre le président Pierre Nkurunziza, avant que ses installations ne soient détruites par les forces loyalistes.

La quasi-totalité des journalistes de la station sont aujourd'hui en exil.