Ce que disent vos mains sur votre vie.

Copyright de l’image Tim Booth
Image caption Les mains de l'imitateur et comédien Alistair McGowan

Qu’est-ce que les mains d’une personne peuvent-elles vous dire sur elle? Selon Tim Booth qui photographie doigts, paumes, ongles et articulations depuis 20 ans, les mains révèlent énormément de choses sur une personne, plus qu’on pourrait se l’imaginer.

« Lorsque vous regardez le visage de quelqu’un vous vous faites tout de suite des idées préconçues », dit-il. « S’y ajoutent des étiquettes provoquées par l’apparence de la personne. Mais lorsque vous regardez de près les mains, les choses deviennent différentes ».

Booth explique que les photos qu’il publie dans son nouveau livre, A Show of Hands, « se focalisent sur des gens dont les mains constituent une partie centrale de ce qu’ils font».

Et c’est la photo ci-dessous, une image de sa grand-mère prise il y a 20 ans, qui l’a inspiré.

Copyright de l’image Tim Booth
Image caption La grand-mère de Tim Booth, Molly Booth

Elle s’appuie ici sur une canne presqu’invisible, avec son alliance brillant autour de son doigt, ses mains arthritiques s’enroulent et se nouent comme des racines.

«Ça lui aurait plu, si elle avait su qu’elle avait inspiré ce livre. Mais elle détestait la photo», dit Tim Booth.

La photo suivante photo est celle de la percussionniste Dame Evelyn Glennie, une jeune dame sourde.

Copyright de l’image Tim Booth
Image caption la percussionniste Dame Evelyn Glennie

« Le fait qu’elle soit une musicienne en dit énormément sur combien ses mains valent beaucoup plus que deux pelles », explique le photographe.

« Ses mains sont ses oreilles et sa voix. Cela montre que les oreilles peuvent être une autre chose que celles qui sont faites pour l’être », ajoute-t-il.

Cette troisième est celle du joueur de rugby anglais Jonny Wilkinson. Une photo simple, propre et presqu’en forme de cœur.

Copyright de l’image Tim Booth
Image caption La main du joeur de rubgy anglais Jonny Wilkinson

« Il m’a dit que le rugby, ce n’est pas une affaire de pieds, tout se passe au niveau de vos mains », raconte le photographe britannique.

Les mains sur l’image suivante sont celles de Dave Sales, un pêcheur d’homard britannique.

Copyright de l’image Tim Booth
Image caption les mains de l'ancien pêcheur d'homard Dave Sales

Ces mains « battent le rappel des vieux jours », dit Booth « où il fallait tirer de long fils à longueur de journée. Tirer sur la corde jusqu’à ce que vos mains saignent. C’était un travail pénible ».

Enfin cette dernière photos des mains de Connie Colfox, une dresseuse de chevaux et le visage de son cheval Wendy.

Copyright de l’image Tim Booth
Image caption Les mains de la dresseuse de chevaux Connie Colfox

Sa main droite traverse la muselière de Wendy, alors que la gauche entoure la bouche. Commentaires de Tim Booth : « les mains représentent un outil de communication vital lorsque vous travaillez avec des chevaux ». Et c’est «probablement plus important que la voix ».