RDC : des détenus privés de nourriture

Depuis six mois, les détenus de la prison centrale de Rutshuru au Nord-Kivu ne reçoivent plus de vivres.

Copyright de l’image

Les autorités pénitentiaires lancent un cri d'alarme et craignent que certains prisonniers meurent de faim.

Selon le correspondant de la BBC, Poly Muzalia, dans cette vieille prison construite à l'époque coloniale, les infrastructures de base font défaut.

Mais depuis quelques mois, la situation a empirée.

Ce que confirme Jean-Claude Mbabaze, président de la société civile de Rutshuru.

"Depuis que les subventions de l'Etat se sont raréfiées, les prisonniers étaient nourris grâce aux récoltes d'un champ appartenant à la prison. Mais depuis un temps, celles-ci sont détournées", dénonce Jean-Claude Mbabaze.

Pour parer à l'urgence, ce sont des associations religieuses qui nourrissent les 140 détenus.

Ce n'est pas la première qu'un tel cas survient dans un pénitencier congolais.

En juin dernier une ONG locale avait publié un rapport très médiatisé.

Ce document déplorait les mauvaises conditions de détention, allant jusqu'à qualifier les prisons congolaises de "véritables mouroirs".