Des obus de mortiers tirés sur Bujumbura

Les attaques des insurgés se  sont intensifiées depuis la réélection controversée mi-juillet de Pierre Nkurunziza.

Au moins deux personnes ont été blessées lundi par les explosions de deux obus de mortier tirés sur la capitale burundaise, Bujumbura.

Selon un responsable municipal, les obus sont tombés près du quartier de Bwiza non loin de la mairie de la ville.

Les violences armées se sont intensifiées depuis la réélection controversée mi-juillet du président Pierre Nkurunziza et la tentative de coup d'état en mai dernier.

Ce week-end, un musicien, Pascal Trésor Nshimirimana a été tué par la police qui affirme qu'il a avait résisté à son arrestation.