Aqmi dit avoir enlevé une Suissesse

Copyright de l’image no

L'agence privée mauritanienne Al-Akhbar rapporte avoir reçu une vidéo de "l'Emirat du Sahara", une branche d’ Al Quaida au Maghreb islamique.

Al Quaida au Maghreb islamique y revendique l'enlèvement de la Suissesse Béatrice Stockly à Tombouctou, dans le nord du Mali, dans la nuit du 7 au 8 janvier.

D'après l'agence Al-Akhbar, en échange de la libération de Mme Stockly, le groupe djihadiste exige la remise en liberté de certains de ses combattants en prison au Mali et de l'un de ses dirigeants, Abou Tourab, détenu à la Cour pénale internationale.

Abou Tourab est le nom de guerre de Ahmad Al Faqi Al Mahdi, un des chefs du groupe jihadiste malien Ansar Dine, lié à Aqmi.

Accusé de destructions des mausolées de Tombouctou en 2012, il est le premier jihadiste à être jugé par la CPI.

Béatrice Stockly est accusée dans la vidéo d’avoir évangélisé et converti des musulmans.

Al-Akhbar ne compte pas mettre la vidéo en ligne selon un de ses responsables joint par l'AFP.

Béatrice Stockly était très impliquée dans les actions sociales à Tombouctou, où elle avait déjà été enlevée une première fois en 2012 et libérée peu après, suite à une médiation burkinabè.