Niger : 17 opposants forment une alliance

Copyright de l’image AFP

Leur accord prévoit d'appeler à voter pour celui qui serait le mieux placé en cas de 2ème tour de la présidentielle.

L'objectif de cette "Coalition pour l'alternance 2016" baptisée COPA 2016 et signé ce mercredi par 17 partis de l’opposition, est de faire barrage au président Mahamadou Issoufou, candidat à un second mandat.

Les signataires sont, entre autres, Seïni Oumarou, candidat du Mouvement national pour la société de développement (MNSD), l'ex-président du Parlement Hama Amadou (Moden, Mouvement démocratique nigérien), Mahamane Ousmane, premier président démocratiquement élu du pays (1993-1996) et Amadou Boubacar Cissé dit "ABC", de l'Union pour la démocratie et la république (UDR).

C'est Amadou Noma, président par intérim du Moden, qui a apposé sa signature sur le document au nom de Hama Amadou, incarcéré depuis le 14 novembre "pour complicité" dans un présumé trafic de bébés avec le Nigeria.

La cérémonie de signature du etxte a eu lieu au siège du Moden, dans le centre de Niamey.

En 2011, MM. Oumarou, Amadou, Ousmane et Cissé avaient déjà noué un pacte similaire, mais il avait été rompu par Hama Amadou, arrivé troisième au premier tour, et qui avait alors décidé de soutenir Mahamadou Issoufou crédité de 36,16%.

Ce soutien avait été déterminant dans la victoire finale de M. Issoufou.

La présidentielle de 2016 est prévue en février pour le premier tour. En cas de deuxième tour, les électeurs retourneront aux urnes en mars.

15 candidatures ont été validés pour cette présidentielle dont celle president Issoufou Mahamadou qui brigue un second mandat