Guinée : décès de Jean Marie Doré

L’ancien Premier ministre guinéen, Jean Marie Doré, est décédé jeudi soir, à Conakry, selon le correspondant de la BBC sur place.

Copyright de l’image

Jean-Marie Doré est un homme politique guinéen, originaire de la Guinée forestière.

Opposant à Lansana Conté, il s'est présenté à deux reprises aux élections présidentielles (1993 et 1998) avant de boycotter les scrutins de 2003, 2010 et 2015.

Leader de l'Union pour le progrès de la Guinée (UPG), il est nommé en janvier 2010 Premier ministre par la junte militaire au pouvoir , à la suite des accords de Ouaga.

Il avait pour mission "d'organiser, à la tête d'un gouvernement de transition, les premières élections démocratiques depuis le coup d'État de décembre 2008".

Au lendemain de l'investiture d'Alpha Condé, premier président démocratiquement élu, le 22 décembre 2010, Jean-Marie Doré remet la démission de son gouvernement.

Il était malade et hospitalisé en France depuis un mois et demi avant de rentrer à Conakry poursuivre son traitement.

En début de semaine, des rumeurs sur son décès avaient été démentis.