Mali: la Minusma visée par les jihadistes

Au moins trois djihadistes présumés et un militaire malien ont été tués vendredi dans l'attaque contre un camp des forces de l'ONU à Tombouctou, dans le nord du Mali, qui s'est achevée en début d'après-midi, a indiqué une source militaire malienne.

"Les opérations militaires pour anéantir les terroristes sont terminées dans le secteur sud de Tombouctou", a déclaré le chef des opérations militaires de l'armée sur le terrain, faisant état d'"au moins quatre terroristes tués, dont ceux qui se sont fait exploser dans le véhicule, trois militaires maliens blessés et un autre tué".

Copyright de l’image

Des tirs de roquettes avaient été entendus tôt le matin.

L'attaque djihadiste a visé une base de la MINUSMA où sont stationnées des forces nigériannes, et un barrage de l'armée malienne à la périphérie de la ville.

Les habitants se terrent chez eux.

"Tout le monde est croitré. Il n'y a pas de travail. Même les écoles sont fermées", témoigné Abdoulaye Traoré, le directeur de Radio Timbuk.