Burkina: l’australienne Jocelyn Elliott libérée

Copyright de l’image Djibo soutient Dr. Ken Elliot

Elle avait été kidnappée avec son époux medecin à Djibo à la frontière Burkina- Mali-Niger, dans la nuit du 15 au 16 janvier.

Selon des sources burkinabé, Jocelyn Elliott est arrivée samedi à Niamey et a été reçue par le président nigérien Mahamoudou Issoufou.

Ouagadougou a ajouté qu' "aucune rançon n'a été payée et que d'autres négociations vont être menées" pour la libération du docteur Ken Elliott, l’époux de Jocelyne .

Le couple australien dirigeait une clinique depuis plus de 40 ans dans la ville de Djibo au Burkina.

Il a été enlevé le jour où les militants d'Al Qaida attaquaient l’hôtel Splendid à Ouagadougou, la capitale burkinabé. L’attaque a fait une trentaine de morts.

Dans un enregistrement diffusé hier, Al Mourabitoune, une branche d'AQMI a revendiqué cet enlèvement et expliqué vouloir obtenir la libération de djihadistes prisonniers.

Le groupe djihadiste a affirmé avoir libéré la femme sous la pression du public, et "pour ne pas impliquer les femmes dans la guerre".