Ouganda : Besigye ne sera plus surveillé

Copyright de l’image AP

La police ougandaise a annoncé qu'elle mettait fin à son déploiement dans la maison du chef de l'opposition, Kizza Besigye, avec effet immédiat.

M. Besigye était en résidence surveillée depuis le 20 février, date à laquelle Yoweri Museveni a été déclaré vainqueur de l'élection présidentielle.

Jeudi, la Cour suprême d'Ouganda a rejeté une requête contestant la réélection de M. Museveni.

M. Besigye a déclaré qu'il n'avait pas été en mesure d'apporter sa propre contestation juridique des résultats des élections, tout simplement parce qu'il n'avait pas été en mesure de quitter sa maison.

Lire plus