Tierry Moungalla s'exprime sur les violences au Congo-Brazaville
Media playback is unsupported on your device

Thierry Moungalla,porte-parole du gouvernement congolais

Des quartiers sud de Brazzaville ont été visés dans la nuit de dimanche à lundi par une attaque à l'arme automatique suivie d'armes lourdes. Les autorités congolaises qui imputent cette attaque aux anciens miliciens Ninja déplorent la destruction d'un commissariat de police et des bâtiments de la mairie.