"Le Bénin est un désert de compétences"

En visite officielle à Paris, le nouveau président béninois, Patrice Talon a estimé que son pays est un desert de compétence.

Copyright de l’image

"Notre administration aujourd’hui manque de compétences de manière criante, et en cela nous voulons pouvoir compter sur la coopération française pour nous donner les moyens de rémunérer la compétence quel que soit le prix", a-t-il déclaré.

M. Talon demande un accompagnement technique pendant quelques mois ou plus si nécessaire.

Le nouveau président souhaite aussi plus de coopération en terme de sécurité, car "le Bénin est préoccupé".

"Nous espérons que nous ne serons pas la cible, mais nous devons nous préparer à répondre, nous devons nous préparer à parer. Dans la lutte contre le terrorisme comme dans le développement, la France doit être plus proche du Bénin"-a-t-il ajouté.

Selon le correspondant de la BBC à Cotonou ces déclarations ont suscité colère et indignation dans la capitale économique du pays.