Manifestations violentes au Kenya

La police kenyane a utilisé des canons à eau et lancé du gaz lacrymogène sur des manifestants qui protestaient contre la Commission électorale indépendante, chargée de superviser les élections de l'année prochaine.

Copyright de l’image AFP

Certains des manifestants ont jeté des pierres sur les agents de sécurité.

La manifestation qui a eu lieu à Nairobi était menée par des politiciens de l'opposition, notamment l'ancien Premier ministre Raila Odinga.

Une deuxième manifestation dans la ville de Kisumu a également été interrompue par la police.

Selon l'opposition et des responsables religieux, la Commission électorale serait en faveur du gouvernement du Président Kenyatta et ses responsables devraient démissionner. La commission a rejeté les accusations.

Les violences ont éclaté au Kenya après les élections de 2007 suite à une dispute électorale dans laquelle plus de 1200 personnes avaient été tuées et un demi-million d'autres laissées sans abri.

Lire plus