L’ONU se fâche contre le Soudan

Copyright de l’image AP
Image caption Ban Ki-moon, le secrétaire général des Nations unies

Il est reproché aux autorités soudanaises d’avoir refusé de renouveler le permis de séjour au Soudan de Ivo Freijsen, le chef du bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU à Khartoum.

Ce refus traduit "une expulsion de fait" de M. Freijsen du territoire soudanais, selon les Nations unies.

Le bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU au Soudan dit avoir été "déçu et choqué" par la décision de Khartoum.

Il affirme que Ivo Freijsen est le quatrième responsable des Nations unies à être interdit de séjourner au Soudan durant ces deux dernières années.

La décision des autorités soudanaises concernant M. Freijsen pourrait négativement impacter le travail de "toutes les organisations humanitaires travaillant au Soudan", selon l’ONU.

Khartoum n’a donné aucune justification concernant sa décision.

Les Nations unies déclarent avoir dépensé 600 millions de dollars US, avec le soutien d’autres organisations humanitaires, pour fournir une aide humanitaire au Soudan, en 2015.