Nigeria : de l'argent détourné récupéré

Copyright de l’image efcc
Image caption Ibrahim Mustapha Magu, le patron de l'EFCC, l'agence gouvernementale anti-corruption du Nigeria

La traque de l’argent acquis par la corruption, par des personnalités du régime défait aux élections de 2015, a rapporté près d’un demi-milliard de dollars US, selon le gouvernement de Muhammadu Buhari.

Une bonne partie de l’argent recouvré est libellée en naira, la monnaie locale.

Un montant de 185 millions de dollars US et des somme moins importantes, libellées en livres sterling et en euros, ont été récupérés chez des responsables de l’administration dirigée par l’ex-président Goodluck Jonathan, selon l’actuel gouvernement.

Il déclare avoir saisi des bateaux, des immeubles, des voitures et des fermes illégalement acquis par des proches de M. Jonathan.

Le gouvernement n’a pas révélé l’identité des personnes chez lesquelles les montants subtilisés à l’Etat nigérian ont été récupérés.

Les biens recouvrés font partie du butin de la lutte menée par le président Muhammadu Buhari et son gouvernement contre la corruption au Nigeria.

Le Nigeria est le 36e pays le plus corrompu sur une liste de 168 établie en 2015 par Transparency International.