Une journaliste tuée en Somalie

Image caption Photo d'archives - La Somalie est l’un des pays les plus dangereux pour les professionnels des médias, selon le Comité pour la protection des journalistes.

Sagal Salaad Osman travaillait pour la télévision nationale somalienne. Sa mort n’a pas encore été revendiquée.

Mais les soupçons se portent sur le groupe islamiste Al-Shabbaab, dont les exactions visent aussi les journalistes.

La Somalie est l’un des pays les plus dangereux pour les professionnels des médias, mais les femmes exerçant la profession de journaliste ont rarement été visées dans les violences.

La mort de Sagal Salaad Osman porte à 46 le nombre de journalistes somaliens assassinés dans le pays depuis 2007, selon un décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ), une association basée aux Etats-Unis.