Des Burundais expulsés du Rwanda

Copyright de l’image bbc
Image caption Louise Mushikiwabo, la ministre rwandaise des Affaires étrangères

Les citoyens du Burundi expulsés du Rwanda mènent des activités d’espionnage et aggravent les tensions entre leur pays d’origine et leur pays d’accueil, a déclaré un officiel rwandais à l’agence Reuters.

Cette décision porte à 1.700 au moins le nombre de Burundais expulsés du Rwanda en moins de deux mois.

Une responsable burundaise a confirmé l’expulsion de ses compatriotes du Rwanda, en précisant qu’elle a eu lieu jeudi et vendredi.

Louise Mushikiwabo, la ministre rwandaise des Affaires étrangères, a dit la semaine dernière à des journalistes que les Burundais expulsés du Rwanda s’y étaient installés illégalement.

La crise politique au Burundi a entraîné de vives tensions dans les relations de ce pays avec son voisin.

Bujumbura accuse Kigali de soutenir les adversaires politiques de Pierre Nkurunziza, le président burundais réélu en 2015 pour un troisième mandat contesté par l’opposition de son pays.