11 bébés atteints de Zika à Praia

Copyright de l’image Getty
Image caption Les autorités ont rencensé 7 500 cas sur les îles de Santiago et de Fogo depuis l’apparition du Zika (Photo d'Archives)

Neuf mois après l’apparition en octobre 2015 du virus Zika au Cap Vert, les autorités indiquent avoir recensé onze nouveaux nés dont un mort-né, atteints de malformation crânienne, en lien avec l‘épidémie de Zika.

« Les femmes qui ont accouché les bébés en question seraient tombées enceinte au cours du second semestre de l’année 2015 » a affirmé Maria de Lourdes Monteiro, médecin épidémiologiste du ministère cap verdien de la Santé.

Parmi ces cas, neuf ont été recensés dans la capitale Praia et deux sur l‘île de Maio. Le douzième a été déclaré mort-né a-t-elle ajouté.

Toujours selon Maria de Lourdes Monteiro, des échographies effectuées sur des femmes enceintes à Sao Filipe sur l’île de Fogo, au sud de l’archipel, ont révélé trois fœtus susceptibles de naître avec une malformation entre juillet et août prochain.

Les autorités affirment que l‘épidémie de Zika est sous contrôle. Le pays dispose d’un laboratoire spécialisé dans le dépistage des femmes enceintes.

A ce jour, les autorités estiment à 7 500, le nombre de cas enregistrés sur l'archipel notamment sur les îles de Santiago et de Fogo depuis l’apparition du Zika.