Angola : des activistes libérés

Image caption Il était reproché à Luarty da Silva Beirao et à ses co-détenus d'avoir appelé à la démission du président José Eduardo dos Santos.

Des militants des droits de l’homme, un enseignant et des journalistes figurent sur la liste des personnes libérées.

Elles avaient été arrêtées en juin 2015 pour "rébellion contre le président José Eduardo dos Santos".

Les ex-détenus, qui ont passé plus d’un an en prison, avaient appelé à la démission du président José Eduardo dos Santos, au pouvoir depuis 35 ans.

En mars dernier, ils avaient été condamnés à des peines allant de deux à huit ans de prison.

Des défenseurs des droits de l'homme avaient jugé ce verdict "scandaleux".

A leurs yeux, leur arrestation était, pour le gouvernement angolais, une manière d’intimider ses adversaires.

Les 17 condamnés ont toujours nié les charges qui pesaient sur eux.