La prison à vie requise contre deux Rwandais

Copyright de l’image

La justice français a requis lundi la réclusion à perpétuité à l'encontre de deux anciens bourgmestres rwandais, jugés pour leur participation présumée au génocide de 1994 au Rwanda.

MM.Octavien Ngenzi et Tito Barahira sont accusés d'avoir orchestré le massacre de Tutsi dans leur commune de Kabarondo (est du Rwanda).

L'avocat général Philippe Courroye a qualifié le premier de "dirigeant" et le second d'"officiant de la machette".

Les deux hommes, qui sont jugés devant les assises de Paris nient toute participation au génocide.

Ce procès est le deuxième tenu en France en vertu de la compétence universelle des juridictions françaises concernant le crime contre l'humanité.