"Bibi" charme l'Afrique

Copyright de l’image
Image caption Le président Museveni a déclaré que son pays est impartial sur le conflit israélo-palestinien.

Le Premier ministre israélien est attendu au Kenya ce mardi pour la suite de sa tournée dans quatre pays d'Afrique de l'Est.

Lundi, lors de l'étape ougandaise, il a assisté, à l'aéroport d'Entebbe, à une cérémonie marquant le 40ème anniversaire du raid lancé sur le site en 1976 pour libérer des otages israéliens.

Les échanges commerciaux seraient au cœur du voyage du chef du gouvernement israélien en Afrique de l'Est.

L'Etat hébreu espère renforcer ses liens commerciaux avec l'Ouganda, mais aussi gagner le soutien des Etats africains au niveau international.

Aux Nations Unies, la Palestine compte de nombreux amis parmi les pays africains.

A l'issue de la rencontre, le président ougandais Yoweri Museveni n'a pas fait de promesse.

Il a refusé de dire si cette visite du chef du gouvernement israélien pourrait déboucher sur davantage de soutien à Israël.

Le président Museveni a déclaré que son pays est impartial sur le conflit israélo-palestinien.

Une enquête de la BBC a révélé que les Africains en quête d'asile en Israël ont été expulsés vers l'Ouganda, le Kenya et le Rwanda.

M. Netanyahu a déclaré qu'aucun des demandeurs d'asile dans son pays n'a pu être reconnu comme un réfugié.

Le Premier ministre israélien se rendra aussi au Rwanda et en Ethiopie.

Sur le même sujet