Mali : le MNLA entre au gouvernement

Image caption C'est la 5ème fois que le président Ibrahim Boubacar Keita remanie son gouvernement.

C'est la première fois qu'un membre des groupes armés entre dans le gouvernement depuis la signature de l'accord de paix en 2015.

Nina Wallette était vice-présidente de la commission Justice, vérité et réconciliation avant sa nomination.

Mohamed El Moctar, qui gèrera désormais le département de la réconciliation nationale, vient aussi des rangs des groupes armés.

Il était négociateur pour les groupes armés loyalistes aux pourparlers d'Alger ayant abouti à l'accord de paix.

Contacté par la BBC, Almou Ag Mohamed, le porte-parole de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA), la coordination des ex-rebelles, a déclaré que la CMA n'a pas officiellement proposé de nom pour ce remaniement.

Ce gouvernement compte 34 membres contre 32 pour le précédent, huit femmes contre six et neuf nouveaux membres.

Sept membres du précédent gouvernement ont quitté leurs fonctions.

C'est la 5ème fois que le président Ibrahim Boubacar Keita remanie son gouvernement depuis qu'il a pris fonctions en septembre 2013.

Sur le même sujet