Burundi : une députée abattue

Copyright de l’image no credit
Image caption La journaliste Hafsa Mossi a été députée et a exercé des fonctions ministérielles dans son pays.

La journaliste Hafsa Mossi, ancienne ministre burundaise de l’Information, a été tuée par balle, ce mercredi, à Bujumbura.

Elle a été tuée par deux hommes, affirme la Police burundaise, en qualifiant ses bourreaux de "criminels".

Les raisons de l’attaque armée contre Hafsa Mossi ne sont toutefois pas encore connues, selon les autorités burundaises.

"L'assassinat de l'Honorable Hafsa Mossi est un acte ignoble et lâche. C'est une perte inestimable pour le Burundi, sa famille et toute l’EAC", la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est, a réagi le président burundais Pierre Nkurunziza, sur Twitter.

En plus du portefeuille de l’Information, Hafsa Mossi a eu à s'occuper des Affaires de la communauté des Etats d’Afrique de l’Est, dans le gouvernement burundais.

Elle était membre du Parlement des Etats de l’Afrique de l’Est.

Cette journaliste a travaillé pour le service swahili de la BBC.

Plusieurs personnalités ont été assassinées dans les violences consécutives à la crise politique née de la volonté de Pierre Nkurunziza de briguer un 3e mandat en avril 2015.