En images : reportage sur les funérailles bamilékés

BBC Afrique a effectué un reportage sur les rites funéraires des baimilékés, l'une des ethnies du Cameroun.

Un groupe de danse funéraire sur la place publique de Bangou, dans la  région de l'Ouest, au Cameroun.

Crédit photo, bbc no credit

Légende image,

Un groupe de danse funéraire sur la place publique de Bangou, dans la région de l'Ouest, au Cameroun.

Crédit photo, bbc no credit

Légende image,

Les chefs des groupes de danse se concertent sur l'ordre de passage de leurs troupes pour la cérémonie funéraire.

Crédit photo, bbc no credit

Légende image,

Un groupe de danse initiatique dans la cour royale de Bangou.

Crédit photo, bbc no credit

Légende image,

Un cercle de femmes de Bangou, autour de l'orchestre traditionnel.

Crédit photo, bbc no credit

Légende image,

Après le premier coup de pioche donné par un notable, des membres de la famille se mettent à exhumer le crâne du défunt.

Crédit photo, bbc no credit

Légende image,

Le crâne du défunt doit être recueilli dans une calebasse en terre cuite ...

Crédit photo, bbc no credit

Légende image,

... Il est ensuite conservé avec de l'huile de palme et des feuilles de l'"arbre de paix".

Crédit photo, bbc no credit

Légende image,

La présence des plumes de volaille et de la queue de cheval est exigée lors des funérailles bamilékés.

Crédit photo, bbc no credit

Légende image,

Un notable fait des sacrifices au pied du grand baobab, lieu sacré du village de Bangou.

Crédit photo, bbc no credit

Légende image,

L'un des 9 notables de la cour royale, dans la case sacrée, où il doit se concerter avec ses collègues sur le déroulement des funérailles ...

Crédit photo, bbc no credit

Légende image,

... Chacun des notables représente un totem, un "animal féroce, qui participe à la défense du territoire", explique l'un d'entre eux à Godlove Kamwa de BBC Afrique.

Crédit photo, bbc no credit

Légende image,

L'évêque de Bafoussam, Ernest Watio, a consacré de nombreux travaux au culte des morts dans l'Ouest du Cameroun. Les fidèles catholiques de cette région ont des avis divergents sur la question de savoir si les bamilékés de confession catholique doivent ou pas pratiquer ce rite funéraire traditionnel.