Des prières à Dakar pour l'"otage" Diack

Lamine Diack est mis en examen pour corruption présumée, en France. Copyright de l’image Getty Images Sport
Image caption Lamine Diack est mis en examen pour corruption présumée, en France.

Des Sénégalais ont pris part mardi à une cérémonie de prières dédiée à Lamine Diack, l'ex-président de l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF), qui est mis en examen en France pour corruption présumée.

Les maires de Dakar et de La Médina, une commune d'arrondissement de la capitale sénégalaise, ont participé à la cérémonie.

Ils sont tous les deux des militants du Parti socialiste (PS), dont Lamine Diack a été membre pendant plusieurs années.

Ce Sénégalais âgé de 83 ans est libre, mais il est interdit de sortie du territoire français.

Selon la presse sénégalaise, des centaines de personnes ont pris part à la cérémonie de prières.

Elles ont réclamé l'abandon des poursuites judiciaires contre Lamine Diack qui, selon elles, est "un otage de la France".

"Je suis Diack", pouvait-on lire sur des banderoles, lors de la cérémonie de prières.

Le hashtag #JeSuisDiack a été lancé sur Tweeter et Facebook, mais il ne semblait pas attirer l'attention des internautes, mercredi.

Lamine Diack, président de l'IAAF de 1999 à août 2015, a exercé des fonctions ministérielles dans son pays.

Il a également été député et maire de Dakar.