Mondial-2022: un salaire minimum de $200 pour les migrants

Près de 2 millions de migrants sont employés sur les chantier du Mondial 2022. Copyright de l’image Lars Baron
Image caption Près de 2 millions de migrants sont employés sur les chantier du Mondial 2022.

Le Qatar a fixé à 750 riyals par mois le salaire minimum pour les travailleurs migrants, a annoncé jeudi le ministre du Travail.

"Ce salaire minimum temporaire entrera immédiatement en vigueur et nous poursuivons des évaluations pour déterminer le salaire minimum fixe", a déclaré Issa al-Nouaïmi.

Cette mensualité, équivalent à 195 dollars, ne comprend pas le logement, la nourriture et les soins qui sont à la charge des employeurs, a ajouté Issa al-Nouaïmi.

Il a souligné que ce montant est provisoire et qu'une augmentation est actuellement à l'étude.

Le salaire minimum faisait partie d'un ensemble de réformes de la loi du travail annoncées le mois dernier par Doha.

A lire aussi :

Moyen-Orient: le Qatar isolé

Qatar: les bons offices du Maroc

Le Tchad rappelle son ambassadeur au Qatar

Copyright de l’image Handout
Image caption Près de 2 millions de migrants sont employés sur les chantier du Mondial 2022.

Les employeurs sont dorénavant obligés d'enregistrer les contrats de travail auprès du gouvernement et ils sont interdits d'empêcher les travailleurs de quitter le pays ou de changer d'emploi.

Le pays a été vivement critiqué pour les mauvaises conditions de vie des employés dans le pays.

Le Qatar comptent environ 2 millions de travailleurs migrants employés notamment sur les chantiers du Mondial-2022.