Egypte: plus de 200 supporteurs de Zamalek libérés

egypte, football, zamalek, ahly
Image caption Des centaines de supporteurs avaient été arrêtés après une rencontre contre le club libyen d'Al-Alhi le 9 juillet au Caire et placés en détention. Ils ont été libérés lundi.

La justice militaire en Egypte a relâché plus de 200 supporteurs du club de football de Zamalek qui avaient été arrêtés en juillet pour avoir saccagé un stade et attaqué des policiers, a indiqué lundi un avocat.

Des centaines de supporteurs avaient été arrêtés après une rencontre contre le club libyen d'Al-Alhi le 9 juillet au Caire et placés en détention..

Ils ont été libérés samedi pour insuffisance de preuves.

Ils étaient accusés d'avoir détruit des sièges dans le stade Borg El Arab dans la province d'Alexandrie, où le match avait eu lieu, et d'avoir attaqué la police.

Les Ultras du club de Zamalek et d'Al Ahly sont sévèrement réprimés par les autorités qui les considèrent comme des organisations illégales.

Particulièrement actifs durant la révolution de 2011 contre le président Hosni Moubarak, les groupes de fans de football estiment en revanche être la cible d'une politique de vengeance du régime.

En février 2012, 74 personnes, dont nombreux supporteurs, sont mortes dans un stade de football de Port-Saïd à l'issue d'un match remporté par l'équipe locale, Al-Masry, contre les stars cairotes d'Al-Ahly.

Ce désastre a conduit l'Etat égyptien à interdire au public tout accès aux matchs de football.

Lire plus