Drame de Demba Diop: le TAS statue en faveur de Ouakam

Copyright de l’image AFP
Image caption Huit personnes avaient été tuées le 16 juillet 2017 au cours d'échauffourées ayant opposées les supporters de l'Uso et ceux de l'équipe adverse le Stade de Mbour

Le Tribunal arbitral du sport, basé à Lausanne en Suisse, statut en faveur du club dakarois Union Sportive de Ouakam en réduisant les sanctions que lui avait infligé la Fédération sénégalaise de Football et la Ligue Sénégalaise de Football Professionnel.

Lors d'une audience le 22 décembre 2017, Me François Klein, arbitre unique en charge du dossier, a estimé que l'USO n'était que partiellement responsable des incidents survenus lors de la finale de la Coupe de la Ligue du Sénégal le 15 juillet 2017».

Pour le TAS, l'état de dégradation avancé de la tribune du stade Demba Diop et le dispositif insuffisant de sécurité mis en place lors de la finale n'étaient pas de nature à garantir sa tenue dans les conditions idoines.

« Les sanctions infligées à l'US Ouakam devait être considérablement réduites dans la mesure où le club ne pouvait être tenu pour seul responsable des tragiques incidents survenus lors de la final».

L'amende de 10 millions FCFA a été réduite à 500 000 FCFA, l'exclusion de toutes compétitions pendant 5 ans et la rétrogradation en Ligue régional ont ainsi été levées avec effet immédiat.

Huit personnes avaient été tuées le 16 juillet 2017 au cours d'échauffourées ayant opposées les supporters de l'Uso et ceux de l'équipe adverse le Stade de Mbour lors de la finale de la Coupe du Sénégal, au stade Demba-Diop de Dakar à Dakar.