West Ham : les africains indésirables ?

Selon le Daily Mail, West Ham aurait décidé de ne plus s'offrir les services des joueurs africains. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Selon le Daily Mail, West Ham aurait décidé de ne plus s'offrir les services des joueurs africains.

West Ham enquête sur une allégation selon laquelle un dirigeant a affirmé que la politique actuelle du club consiste à ne plus faire signer des joueurs africains.

Le Daily Mail affirme avoir été informé que West Ham avait décidé de ne plus acheter des joueurs africains parce que "quand ils ne sont pas dans l'équipe, ils causent du grabuge".

Le club a vite sorti un communiqué pour annoncer qu'il prend "très au sérieux toute allégation de discrimination" et une vérification est en train d'être faite.

Les dirigeants de West Ham ont également signalé que tous les employés du club sont formés sur l'égalité, la diversité et les préjugés inconscients.

Ils soutiennent que West Ham est un "club de football inclusif, respectueux et diversifié".

Tony Henry, le directeur du recrutement des joueurs, est momentanément suspendu par le club en attendant de faire la lumière sur cette affaire.

L'équipe première compte six joueurs d'origine africaine, en l'occurrence Cheikhou Kouyaté, Pedro Obiang, Joao Mario, Angelo Ogbonna, Arthur Masuaku et Edimilson Fernandes.

L'attaquant sénégalais Diafra Sakho a quitté le club lors du dernier mercato pour rejoindre Rennes en Ligue 1 française, tandis que l'international ghanéen André Ayew est retourné à Swansea.

West Ham est 12e en Premier League, à seulement 4 points de la zone de relégation.